Ouvrage : POÏÉTIQUES DU DESIGN, des chercheurs et designers interrogent l’éco-conception

POïétique du designe Eco-conception

 « POÏÉTIQUES DU DESIGN – ÉCO-CONCEPTION ? » est un recueil d’articles réalisé sous la direction de Gwenaëlle Bertrand et Maxime Favard, Designers associés au sein du studio Maxwen, enseignants vacataires & jeunes chercheurs au sein du laboratoire ACCRA (Approches contemporaines de la création et de la réflexion artistiques)

Extrait de la 4ème de couverture :

Le designer, aujourd’hui, tente de résoudre à travers une multiplicité de démarches et de projets une difficile équation, celle de la construction artificielle raisonnable du monde sans exploitation déraisonnée des ressources naturelles. Au fil des pages, l’éco-conception apparaît comme la volonté d’inventer des relations inédites, positives et tangibles pour l’Homme avec le moins d’effets néfastes pour la nature.

Par leurs réflexions, les auteurs contribuent à l’émergence d’une nouvelle figure du designer où responsabilité, éthique et créativité sont les ferments de nouveaux paradigmes de conception.

L’ouvrage est disponible à la commande sur le site de l’éditeur :

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=46016

Exemples d’articles :

Archéologie de l’éco-design

Manola Antonioli et Alessandro Vicari

« Dans le cadre de cette journée d’étude, nous souhaiterions proposer une réflexion sur l’ « archéologie de l’écodesign », c’est-à-dire sur les théoriciens du design et les designers qui ont mis l’accent sur la responsabilité du designer vis-à-vis de ses environnements (naturels et artificiels), dès le début des années 1970 et jusqu’aux années 1990. »

Note sur la notion de décence

Tiphaine Kazi-Tani

« L’histoire des pratiques réunies sous le nom de design n’a cessé de voir reformuler sans cesse les enjeux moraux qui la sous-tendent depuis son avènement : de William Morris à Victor Papanek, nombreuses sont les voix qui ont questionnées la responsabilité morale du design en tant que vecteur de mise en forme et de socialisation des productions de l’industrie.
Cette intervention se propose de contribuer modestement à l’évaluation de cette dimension éthique et morale, qui semble devenir chaque jour plus pressante, en portant attention à la notion de décence. »

Chercher l’équilibre

Gwenaëlle Bertrand et Maxime Favard

« Depuis l’ère industrielle, nos praxis semblent responsables d’un déséquilibre naturel à l’échelle planétaire. En plein cœur de cette quête de l’évolution, du progrès technologique et scientifique, notre civilisation semble, paradoxalement, se rapprocher de sa propre destruction. Lentement mais sûrement, la Nature, encore aujourd’hui dominée par l’Homme, semble, dans les proches années à venir, disposée à un état de renversement des rôles. »

Eco-design : un tautologie ?

Sophie Fetro

C’est en partant de l’hypothèse d’une redondance que la notion d’éco-design sera étudiée. Au fond, le design n’a-t-il pas toujours eu vocation à se préoccuper de l’oïkos, autrement dit de la maisonnée, dans sa capacité à l’aménager et à la ménager, c’est-à-dire à prendre soin de ses habitants ? Entre logiques de réduction et économie de moyens, le préfixe éco- peut être associé à un grand nombre de démarches de conception.

Tagués avec : , ,
Publié dans Outils

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>